Imperial Cleaning

La lettre de Benoît XVI ou le “Viganògate”

Sommaire du site Magister. Après il peut y avoir des choses intéressantes à la TV, je ne dis pas le contraire.

Regarder ce film

Le fléau, tome 2

Michelle Fourez vit à Tournai, où elle a enseigné pendant quarante ans les littératures française et espagnole. Élisabeth, en hiver est son neuvième roman. En librairie le 3 mai Les premières lignes Élisabeth, il faut que je te dise: Élisabeth est debout face à la fenêtre. Elle regarde encore au-dehors la neige de décembre, déjà lourde sur le houx, en bas, dans la rue. Elle pense à cette toile de Vermeer, celle où il y a aussi une femme qui tient en main une lettre, face à une fenêtre.

Elle pense à cette toile longtemps, plusieurs minutes. Maintenant, Élisabeth marche vers la cuisine. Alors seulement elle pleure en silence, appuyée contre la table où le soleil luit sur trois oranges. Sans doute pleure-t-elle longtemps: Déborah attend un avion qui ne vient pas une veille de Noël, espérant en secret éviter la fête. Un vieux monsieur partage contre son gré un banc avec une jeune fille. La jeune Luna est trop chamboulée pour acheter un bouquet de fleurs. Le plan social était une belle opportunité.

Serait-il là où il est sans cette main tendue? Et claquent les ciseaux dans la longue chevelure! Un autre jour, demain raconte ces points de bascule subtils ou brutaux qui construisent, transforment une existence.

Juriste de formation, Abigail Seran est une écrivaine suisse qui vit en Valais avec mari, ado, chien et chat. En librairie le 5 avril Sur la nuque, bouillante. La vapeur qui efface le reflet pour se sentir moins moche dans le miroir.

Le shampoing dans les yeux. Les autres, le monde, les contraintes, soi. Vouloir disparaître dans le siphon aux eaux sales. Peau de Sioux sous le jet agressif. Ces petites entailles sur les jambes, le ventre, la poitrine, qui coupent le souffle. Et dans un geste de rage, arrêter la torture. Un matin comme un autre, entre abandon et espoir. Pour que leur histoire particulière se confonde à la nôtre dans les replis de notre mémoire.

Puis la voix, calme elle aussi, comme épargnant son souffle: Nous attendrons quelques minutes encore. Si brillante… Ce scintillement, Louis.

Mon dieu, ce scintillement! Si la ville de Sens en avait un pour Jeanne, ce serait la musique. Vérifier la coulisse du trombone. Ne pas perdre de vue son objectif, partager la musique. Un Caprice de Jérôme Naulais. Après une pause symbolique, poursuivre avec la réduction pour trombone de la Danse macabre de Camille Saint-Saëns. Pourquoi avoir choisi un titre aussi lugubre? Envie de rire… Non, pas ici, pas maintenant!

Jouer, jouer et devenir musique. Née à Nice en , Ethel Salducci a trouvé à Paris un équilibre entre chiffres et lettres. La petite musique de Jeanne est son premier roman. En librairie le 1er mars Les premières lignes La Signora sta poco bene. Le proviseur en personne est venu le dire aux élèves, en VO. Elle a enfourché son vélo et chantonne. Il y aura de la musique, des garçons.

Elle remonte le bas du boulevard Carnot. Pas de plaintes maintenant. Surtout pas de doléances contre son père. Le regard de sa mère est étrange. Ses yeux sont cernés. Mons, mai , Lena Orioles est retrouvée morte à son domicile, le crâné fracassé. Un seul témoin de la scène: Je hais ses petites lunettes en métal et ses yeux pâles aux longs cils, son regard doux presque soumis.

Je hais ses pulls mal ajustés, toujours de guingois sur son corps voûté. Son parfum Fahrenheit trop suave. Elle est comme le vin, elle bonifie. Elle prend le goût de la vie, du destin, elle infiltre chaque souffle, chaque seconde.

Quand je danse, je peux la palper, invisible elle semble quitter mon corps quelques heures et, pendant que je respire enfin librement, elle vogue devant moi, aérienne, noire et frémissante. En librairie le 13 septembre Les premières lignes 4 septembre Son vélo est posé sur la dune qui domine la plage. En librairie le 31 mai Les premières lignes En ce temps-là, Dieu était partout et toujours.

En librairie le 3 mai Les premières lignes Élisabeth, il faut que je te dise: En librairie le 1er mars Les premières lignes La Signora sta poco bene. Faites vos jeux, rien ne va plus? Le charme un peu suranné et farouchement spécialisé de cette manifestation sans pareille laisse la place à un festival beaucoup plus trépidant, télescopage toujours plus grand d'évènements et de vernissages, de cérémonies de remises de prix et de dîners d'amateurs à la fraîche, dans le sillage des biennales de Venise et autres grands rendez-vous internationaux de l'art.

Il s'agit d'anticiper avec punch les festivités du cinquantenaire en Jusqu'au cadre lui-même qui change d'échelle et de catégorie. Cette année, Arles voit grand, et même très grand, avec la Fondation Luma de la grande mécène suisse Maja Hoffmann et de l'architecte canado-américain Frank Gehry qui pousse comme un extraterrestre au Parc des Ateliers grâce à un chantier mené tambour battant, une ambition bluffante et une méthodologie toute suisse.

Dans la vieille ville, les regards sont tournés vers l'Hôtel Arlatan, noble institution que Maja Hoffmann a métamorphosée en palais de la couleur grâce à l'artiste cubain Jorge Pardo. Une vente aux enchères à l'aveugle à Paris. Les 49e Rencontres ont misé, elles aussi, sur l'impact de l'évènementiel avec le pavillon immense tout en bambous de l'architecte colombien Simon Vélez qui prend tous ses aises à Trinquetaille: Contemplation , tel est le nom de ce pavillon splendide de m2 qu'un habile usage des courants d'air et d'évacuation de l'air chaud par le haut dispense de climatisation sous l'impulsion de Maja Hoffmann, séduite par le projet, un mécénat de compétence de Vinci Construction France chiffré au-dessus de 1,2 million d'euros, même s'il n'implique pas de sommes versées.

Pouvant accueillir visiteurs simultanément, ce pavillon est bien dans l'esprit contemporain qui passe aisément de la consommation au yoga, du matérialisme à la quête spirituelle. Personne n'abordait ouvertement la question des grands travaux irréguliers imputés par Le Canard enchaîné à Jean-Paul Capitani, le mari de la ministre, au siège de leur maison d'édition arlésienne, la fameuse Actes sud.

Une drôle de déclaration d'amour qui résonnait presque comme une sentence. Mardi 3 juillet, les Capitani recevaient comme d'usage leurs amis chez eux, derrière le Méjan, lieu historique visé par l'article. La ministre était déjà repartie pour Paris. Jean-Paul capitani faisait donc seul le tour des tables, soulignait que le vin était biologique, les tomates et légumes cuisinés par les élèves de l'école qu'il a créée avec son épouse.

Pas un invité ne bronchait. La semaine de vernissage des Rencontres attend jusqu'à dimanche 8 juillet, comme l'an dernier, plus de Cela fait donc un petit monde en soi, un monde de passionnés et de causeurs qui débattent sans fin et souvent sans complaisance des photographes présentés cette année, mais aussi des changements spectaculaires d'un paysage arlésien qu'ils connaissent bien. En , quelque Une vente aux enchères à l'aveugle à Paris Les 49e Rencontres ont misé, elles aussi, sur l'impact de l'évènementiel avec le pavillon immense tout en bambous de l'architecte colombien Simon Vélez qui prend tous ses aises à Trinquetaille: La rédaction vous conseille.

La télévision ou le flot ininterrompu d’informations inutiles