Imperial Cleaning

Rencontre alsace

A noter cependant que, selon certains, les noms Balssa, Balsan, Balzan seraient des dérivés du latin balteus, désignant un cheval tacheté de blanc et de noir.

Menu de navigation

Vidéo annonce rencontre journal l'alsace

Voici une façon rapide et facile pour préparer des confitures avec des petites quantités de mirabelles ou de reine Claude Ce soufflé au thon est une valeur sure! C'est la recette de notre grand mère. Voici enfin, grâce au Cook Processor, la crème anglaise facile et inratable! Un monde de desserts faciles s'ouvre dont toutes les glaces à base de crème anglaise! Voici un petit récapitulatif de conseils pratiques pour réussir son barbecue au jardin: Secrétaire Administratif classe normale concours commun interne Non disponible: Publication ouverte à partir du vendredi 08 juin À 17H22 jusqu'au samedi 07 juillet À 17H Adjoint Administratif de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur recrutement externe sans concours Non disponible: Publication ouverte à partir du vendredi 08 juin À 10H00 jusqu'au samedi 07 juillet À 17H Adjoint Administratif de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur recrutement réservé sans concours Non disponible: Secrétaire Administratif classe normale concours commun externe Non disponible: Publication ouverte à partir du mardi 05 juin À 14H00 jusqu'au samedi 07 juillet À 17H Assistant de service social examen professionnalisé réservé Non disponible: On rencontre également le nom de famille Baer dans la Moselle.

Le patronyme est assez souvent porté par des juifs askhénazes. Baerts , c'est un hypocoristique néerlandais flamand du prénom Barthélémy. On peut le rapprocher du patronyme savoyard Baffert 73, Le dictionnaire de M. Ce serait alors le surnom d'un personnage moqueur ou trompeur. C'est dans la Lozère que le nom est le plus répandu.

Le toponyme, fréquent dans le Massif Central, désigne un sorte de moulin sans doute un moulin où l'on battait les métaux en feuilles. Bafourd, Baffourd, et peut-être aussi Bafou, Baffou. On en trouve aussi quelques mentions dans la région lyonnaise. Le nom désignerait donc celui qui bat la paille, ou le lieu où on effectue cette opération, le chaume étant ensuite utilisé pour couvrir les maisons.

On trouve d'ailleurs la forme Balfour dans l'Ille-et-Vilaine, et le dérivé Balfourier dans le Loiret. A noter cependant le hameau de Baffour à La Chaise-Dieu 43 , dont la graphie Basfourn en nous renvoie plutôt vers un four. S'agirait-il du surnom d'un voyageur? Le nom était autrefois porté dans la Meuse, on le rencontre aussi en Belgique.

A noter que dans certaines régions de Wallonie le mot 'bagage' a été utilisé pour désigner un homme léger. On trouve la variante Bajet dans le Gers. Il désigne celui qui est originaire de Baget, nom de divers hameaux du Sud-Ouest.

La forme plurielle Baggi, fréquente dans la région milanaise, désigne plutôt celui qui est originaire de Baggio, faubourg de Milan, autrefois commune à part entière. Le sens est incertain. Il pourrait s'agir d'un toponyme, à rapprocher de la Baguelande, hameau aux Andelys C'est un toponyme fréquent dans l'Italie du Nord.

Un commune du Piémont porte ce nom. Le patronyme désigne donc celui qui est originaire de Bagnasco. On trouve la forme Bagno, plus rare, en Campanie et au sud des Pouilles.

Il correspond à un toponyme très fréquent dix communes italiennes s'appellent Bagnolo ou Bagnoli , le plus souvent avec le sens d'étang voir Banyuls , éventuellement avec celui d'établissement de bains. Il semble originaire de l'Ouest. Le même nom est à l'origine des patronymes Baguenard 85 , Bagueneau 18 , Bagonneau, Bagonneaud Dérivés marquant la filiation: Il faut peut-être le rapprocher de Baa, nom de plusieurs hameaux dans les Landes, ou encore des noms de famille landais Bahain et Baheigne.

Dans tous les cas, il est possible d'envisager un toponyme avec le sens de bassin, cuvette sens attesté dans le glossaire de Pégorier pour "ba" et "bahine". Il pourrait s'agir d'un toponyme: Autrement, on peut penser à un dérivé du breton "bac'h" avec deux sens possibles: On trouve la forme Baheigne dans les Landes.

Formes similaires, également dans les Landes: Baffogne, Baffoigne où le f n'est pas devenu un h. Ces derniers noms, avec des graphies variables, se rencontrent à diverses reprises dans des textes médiévaux, toujours précédés de la préposition "de", ce qui montre qu'on a affaire à un toponyme. Reste à savoir où celui-ci se trouve, et ce qu'il signifie.

Aucune certitude sur le sens. Il est cependant tentant de faire le rapprochement avec le terme napolitain "bafogna", qui désigne une tempête. Le nom de famille est porté dans l'Ille-et-Vilaine et en Picardie. C'est peut-être un toponyme, nom d'un hameau à Redon 35 , rattaché par M. Outre la commune de Bahus-Soubiran 40 , on pensera au hameau de Bahus à Montgaillard Le toponyme devrait correspondre à l'occitan "balç" précipice, rocher escarpé.

Je n'en trouve aucune mention antérieure. On a vraisembablement affaire à un toponyme, peut-être la commune luxembourgeoise de Beckerich. À envisager éventuellement aussi une métathèse de Brécy, nom d'une commune des Ardennes Brécy-Brières. Le toponyme est en principe lié à la présence d'un étang, d'une zone marécageuse. Il est également présent en Martinique. On hésitera entre une variante de Bayard voir ce nom et un surnom donné à celui qui bâille.

Baillart, Bailliard, Bailliart 59, On trouve dans le même secteur les variantes Baillargeant, Baillargeault, Baillargeaux, Baillargeon, Baillarger.

Le patronyme désigne soit le cultivateur de cette céréale, soit une terre qui en est plantée. On retrouve le nom comme toponyme dans le village de Saint-Georges-les-Baillargeaux En Bourgogne ou en Champagne, il devrait s'agir d'un diminutif de Bay voir Bayard. Le nom est porté en Provence 13, 83 et dans les Pyrénées-Orientales. La forme Bailles 46, 66 en est sans doute une variante. Le verbe bailler pouvait avoir en effet deux sens, tous deux attestés au XIIe siècle: On peut raisonnablement penser qu'il s'agit d'un guerrier qui porte une hache, mais on peut aussi envisager le surnom d'un bourreau, celui qui décapite à la hache les condamnés.

L'emploi du nom hache en tant qu'outil est plus tardif XIIIe siècle , alors que le patronyme est mentionné dès en Angleterre, ce qui laisse penser qu'il s'agit bien ici d'une arme. Bailhache, Baillache, Baillehaiche, Bailliache, ainsi que Bellehache et surtout Belhache, qui est aujourd'hui la forme la plus courante autres formes: C'est en Picardie que le nom est le plus répandu, mais on le trouve aussi dans d'autres régions.

Matronyme diminutif vraisemblablement formé sur Batlle, avec francisation de la graphie autre possibilité, diminutif de Baills. Bailleu, Bailleul, Baillieul, Baillieux, Baillieud. Je n'en sais hélas pas plus. Il peut s'agir d'un toponyme: Morlet propose pour sa part un diminutif de Bay voir Bayard. Bailloud 38, 69 , Bailloux 36, 16, Rappelons qu'en catalan, la prononciation de la lettre V est quasiment identique à celle du B, ce qui a entraîné de nombreux changements dans la graphie des noms de famille.

C'est dans les départements du Cher et de la Haute-Saône que le nom est le plus répandu. Il pourrait désigner celui qui est originaire de la ville galicienne de Baiona province de Ponteverda. On le rencontre aussi en Belgique et dans le Nord. Dans la plupart des cas, il semble que ce soit un toponyme désignant une source, une rivière, également écrit Baize 85, 14 ou Bèze 18, 47, A noter dans l'Ain le hameau de la Baize à Saint-Benoît.

Le sens du toponyme demeure obscur. On pensera aussi à la commune de Vaïssac Aucune erreur possible, la majorité de ces noms sont situés dans un secteur rayonnant autour de Baixas. Il est dans cette commune à l'origine de divers noms composés: Il désigne celui qui est originaire d'une localité appelée Bajac, mais il n'en existe apparemment aucune dans cette région.

En fait, il pourrait s'agir de Loubajac, commune proche d'Ibos, dans laquelle Lou- a pu être compris comme un article. À noter aussi, dans le même département, la commune de Castelbajac.

Ces deux toponymes sont formés sur des noms de personnes latins, respectivement Lupidius et Baius. On y trouve l'idée de blanchir, de badigeonner arabe bayyaDa , et il pourrait s'agir d'un toponyme nom de diverses localités, notamment au Liban , peut-être avec le sens de village aux maisons blanches, enduites d'un badigeon. Il devrait désigner celui qui est originaire du village de Baiardo ou Bajardo , dans la province d'Imperia.

Bajard 69, 71, Bajeu , c'est un nom de sens incertain. Peut-être celui qui est originaire de Bajus, dans le Pas-de-Calais Bajeu sur la carte de Cassini , mais on pensera aussi aux nombreuses localités appelées Bailleul, sachant que le L final ne se prononçait généralement pas. On le considère comme un diminutif de Bay voir Bayard. Morlet y voit un diminutif de Bay voir Bayard. On en trouve quelques mentions dans la Drôme au XVIe siècle. Il semble correspondre à la fonction de bailli latin "bajulus", qui a d'abord désigné un portefaix.

À noter les noms voisins Bajulaz 74 et Bajule. Mais la solution est peut-être totalement différente. A noter que Baker est aussi un nom arabe voir Bakir. On peut penser à la racine b. Mais il y a aussi bâqir, nom d'un célèbre imam, qui signifierait 'celui qui a un savoir étendu'. Autres formes et dérivés: La forme d'origine pourrait être Bekmezdjian, dérivé filiatif du turc Bekmezci, lui-même formé sur Bekmez, deux noms de famille turcs dont le sens m'est inconnu.

Le rapprochement avec le bal surnom d'un danseur est très peu probable. Peut-être un toponyme évoquant le salsifis des prés sens attesté en Franche-Comté pour le mot "balabeau". Il existe un lieu-dit Balac à Renac Balada 66 , Balades Sans doute un toponyme lié à une plante.

Le baladre ou valadre , en catalan et en occitan, désigne en effet diverses plantes: Un hameau ou lieu-dit de la Corrèze s'appelle Baladre commune de Noailhac. C'est une variante de baillage, territoire placé sous l'autorité d'un bailli. Désigne celui qui est originaire du lieu-dit le Ballage. Avec le même sens: Les plus anciennes mentions connues le situent dans l'Aube. Il désigne sans doute un peseur, ou encore un fabricant de balances.

Sens obscur sans doute un toponyme. Il est plus fréquent sous la forme Ballanger 17, On le rencontre dans la Somme et dans le Sud 66, Balard 12, 81 , Ballard 35 , Ballart Variante catalane ou occitane: Il s'agit d'un toponyme assez fréquent dans cette région.

C'est un toponyme désignant un lieu où pousse le genêt-balai occitan balag. Parmi de nombreux hameaux, on peut citer celui du Balayer à Têche Vu la proximité géographique, il faut sans doute le rapprocher de Balay voir ce nom , mais ce n'est pas une certitude. On pense qu'il a désigné celui qui battait le beurre, tout comme les formes voisines Balbeur, Balbeurre, Babeur et Balbourg Belgique.

Nom breton signifiant "altier, fier, orgueilleux, fanfaron" "balc'h" , plus courant sous les formes Le Balch, Le Balc'h variante rare:

6ème Rencontre des Musulmans de l’Est à Mulhouse