Imperial Cleaning

Embuscade d'Uzbin

Il y a quatre morts et trois blessés chez les talibans lors de combats. Aussi, plusieurs professions furent-elles interdites aux nouveaux chrétiens.

Menu de navigation


La répression et les expulsions concernent avant tout l'Angleterre, la France et l'Empire germanique, car l'Espagne connaît un décalage d'un siècle par rapport à ces pays tandis qu'en Italie, les relations judéo-chrétiennes restent bien meilleures [ ].

Au Moyen Âge , ils donnèrent à l' Europe de nombreux savants, et furent des traducteurs et importateurs des textes anciens, grecs en particulier, qu'ils traduisirent, commentèrent et permirent ainsi à l'Europe de les découvrir.

Ils traduisirent également à partir de la langue arabe , lors de la grande période de l' Espagne andalouse Al-Andalus où les échanges entre intellectuels juifs et musulmans atteignirent leur plus haut niveau. Cette époque fut aussi celle de la traduction des textes d' Aristote - , qui mobilisa des équipes composées de confessions des religions monothéistes, à Tolède , et dans quatre villes d'Italie Pise , Rome , Palerme , Venise.

À l'époque de Mahomet , à Médine et dans la péninsule Arabique vivaient des tribus juives que Mahomet s'efforça d'abord de convertir, sans succès. Il finit par les combattre et les chasser [ ]. La position de Mahomet à l'égard du judaïsme est de considérer certaines prescriptions mosaïques comme étant en réalité coraniques. Il considère que les Hébreux sont des Arabes. Mahomet se fait donc fort de rappeler aux Juifs leur propre loi que le Talmud aurait falsifiée [ ].

La religion véritablement originaire est l'islam, les prophètes juifs sont en réalité musulmans et ce n'est pas à Isaac mais à Ismaël que les bénédictions ont été accordées [ ].

Les conditions de vie des Juifs en terre musulmane, quoique préférables à ce qu'elles étaient en Europe, n'en étaient pas moins très dures: En outre, dans la vie quotidienne, les Juifs étaient considérés avec mépris, supposés lâches et perfides, éléments de dissolution du corps social [ ].

Il arrivait toutefois que des fonctions administratives ou financières leur soient confiées en cas de besoin, en raison de leur compétence [ ].

À Bagdad et ailleurs, on forçait les Juifs à porter un insigne et un couvre-chef destinés à les distinguer [ ]. Des milliers de Juifs furent tués dans des pogroms organisés à Grenade en [ ] ou à Fez en [ ].

Des communautés juives d' Afrique du Nord ont également été converties de force, et des synagogues ont été détruites. Ce ne fut pas le cas dans l' Empire ottoman qui les accueillit pour le développement du commerce, après leur expulsion d'Espagne et du Portugal.

C'est un statut de citoyen de seconde zone: Ils ne pouvaient être fonctionnaires ni porter d'armes. Les Juifs dans la rue devaient céder la place aux musulmans. Il leur était interdit de monter à cheval ou à chameau. S'ils acceptaient ce statut, les Juifs étaient tolérés.

Parfois l'antisémitisme émanait, selon l'époque et le lieu, des sphères dirigeantes ou du peuple. L'accusation de meurtre rituel , familière aux nations chrétiennes, était inconnue des musulmans jusqu'à l' affaire de Damas À partir de cette date commencèrent les accusations de crime rituel à l'encontre des Juifs dans l'Empire ottoman, en en Algérie, ou en au Caire notamment [ ]. L'extermination des Juifs d'Europe. Dans le monde moderne, avec le développement des grands États européens, certains banquiers Juifs comme les Péreire ou la dynastie des Rothschild ont joué un rôle important dans le financement du développement industriel et de grands projets nationaux chemins de fer.

Cette place est assortie de privilèges, comme l'anoblissement, qui fait que, d'une part, les Juifs privilégiés sont en quelque sorte des hors-caste, sans que cela soit vu comme une marque d'exclusion mais ces privilèges n'en suscitent pas moins les jalousies , d'autre part, ces Juifs privilégiés seront eux-mêmes défavorables à l'extension de leurs privilèges à ceux des Juifs qui pâtissent de ces mesures gouvernementales discriminatoires.

Par exemple, Bismarck , qui tenait des propos antisémites dans sa jeunesse, y renoncera plus tard [ ]. Par la suite, des antisémites [Qui? Outre le rôle financier des Juifs dans l' Europe moderne, il faut remarquer que du fait de leur présence dans tous les pays d' Europe , les Juifs furent une communauté internationale , par opposition à la montée en puissance de l'isolement nationaliste des autres peuples.

Pour Diderot , un des rares philosophes des Lumières à ne pas détester les Juifs: Selon Hannah Arendt encore, la gauche est majoritairement antisémite jusqu'à l' Affaire Dreyfus , où, par opposition aux cléricaux majoritairement anti-dreyfusards, elle défendra Dreyfus:.

Dans certains pays, ils obtiennent l'égalité des droits, parce que la notion de citoyenneté est jugée plus importante et plus universelle que la question de savoir si un individu est juif ou non. Mais ce caractère international fut interprété également dans le sens d'un complot dont la famille Rothschild , installée en France , en Autriche , en Angleterre , aurait été le symbole , alors qu'il est lié en réalité à la plus grande importance chez les Juifs de la famille par rapport à la nation.

Aussi les antisémites ont-ils projeté sur les Juifs des catégories de pensée qui sont étrangères à ces derniers.

En revanche, c'est à ce moment que les Juifs obtiennent des postes en nombre plus importants, dans l' administration par exemple, ce qui sera encore une fois jugé comme une menace France enjuivée. Ces accusations ne sont pas seulement des contre-vérités économiques et politiques , mais elles ignorent également cette tendance fréquente chez les Juifs à l' assimilation , à la dissolution même de la communauté juive d'un pays, tendance freinée soit par un regain d'hostilité à leur égard, soit par une politique d'État visant à conserver le statut de Juif, eu égard à son utilité indiquée plus haut.

Et on les réprime lorsqu'ils entament des processus d'ouverture, d'assimilation à la société environnante. L'organisation de l'antisémitisme commence donc dans les années - En Grande-Bretagne , l'afflux des réfugiés juifs originaires de Russie , où se multiplient les pogroms durant les années , finit par provoquer des émeutes antisémites à Londres , cependant isolées et réprimées par la police [ ].

En Allemagne , les propos antisémites commencent à avoir du succès avec Stöcker , et avec Schönerer en Autriche , où la virulence de l'antisémitisme est plus grande du fait de l'opposition de la communauté allemande alors prépondérante contre l'État: Un trait caractéristique de l'antisémitisme, à ce moment de son histoire, est son caractère supranational, ce qui peut apparaître paradoxal. Le fait est cependant que les partis antisémites allemands et autrichiens se présentant comme des partis au-dessus des partis donc des partis qui ont vocation à contrôler totalement l' État , à incarner la nation , se réunissent en congrès internationaux, et c'est à ce niveau qu'ils ont l'ambition de lutter contre les Juifs, qui sont alors le seul élément de dimension européenne.

En somme, les antisémites imitent les Juifs tels qu'ils les imaginent, et projettent de prendre le pouvoir occulte qu'ils leur attribuent. L'agitation antisémite n'est toutefois pas durable, et il n'y a pas d'intensification constante de cette idéologie jusqu'à l'avènement du nazisme. Ainsi Stefan Zweig nota-t-il que la période - sembla un âge d'or pour les Juifs , au point que les précédentes agitations contre ces derniers ne semblaient plus qu'un mauvais souvenir.

Charles Maurras donna à ses écrits une forme doctrinale, qui s'est développée dans le courant de l' Action française entre et , et fut condamnée à deux reprises par le Vatican en et en [ ]. Cette doctrine rejetait les racines juives du christianisme voir Antijudaïsme dans la période contemporaine. Mais à l'inverse d'autres écrivains, parfois catholiques comme Léon Bloy , soutiennent le rôle historique et religieux du peuple juif et sa qualité.

En Union soviétique , un antisémitisme existait dans la sphère de la vie quotidienne ainsi qu'au niveau de l'État, notamment sous Joseph Staline lors du complot des blouses blanches. L'antisémitisme se retrouve en toile de fond de plusieurs événements de l'histoire du sionisme en Palestine mandataire entre la prise de contrôle du pays par les Britanniques en et la fondation de l'État d'Israël à la suite de la résolution de l' Assemblée générale de l'ONU.

Historiquement, le Mandat britannique fut un facteur majeur qui permit l'établissement d'un foyer national juif en Palestine. Dès l'arrivée des premiers immigrants vers , le projet sioniste a vu l'opposition des Arabes de Palestine. D'abord exprimée sous forme de plaintes aux autorités ottomanes, elle s'est muée en nationalisme pan-arabe puis palestinien dans les années et s'est rapidement accompagnée de dérives à caractère antisémite de plus en plus violentes.

Des massacres de Juifs eurent lieu lors des Émeutes de Jérusalem de , des émeutes de Jaffa en , des émeutes et du massacre d'Hébron en et lors de la Grande Révolte arabe en [ ]. Le contrôle de la Palestine par les Britanniques et la lutte contre le sionisme poussèrent également les nationalistes arabes dans le camp nazi.

Plusieurs d'entre eux collaborèrent activement pendant la Seconde Guerre mondiale [ ]. La propagande israélienne sut en faire usage en particulier dans le cas du grand Mufti de Jérusalem, Mohammed Amin al-Husseini , en en amplifiant l'importance au point de marquer la conscience collective israélienne [ ]. La Shoah est souvent présentée comme une des causes de la fondation de l'État d'Israël.

Au regard du Yishouv , les historiens ne partagent pas ce point de vue. Après la Seconde Guerre mondiale, ce fut au tour des Juifs de passer à l'offensive et de s'attaquer aux Britanniques pour réclamer l'indépendance, notamment aux travers d'actions sanglantes organisées par l' Irgoun et le Lehi. Dans les différentes motivations à se retirer de Palestine, dont les principales restent le coût, l'impossibilité de résoudre le conflit entre Juifs et Arabes et la mort inutile de soldats britanniques, un Ministre britannique écrivit: En , les dirigeants arabes sous-estimèrent la capacité des Juifs à mener une guerre.

Ce point de vue constitue une des causes de la victoire israélienne de la Guerre de Palestine de Selon Ilan Pappé , cette vision des choses était due notamment à leur 'antisémitisme' qui toutefois n'était pas présent chez le roi Abdallah de Jordanie, par ailleurs conscient de la puissance réelle du Yichouv [ ].

Le rapport conclut que, dans de nombreux pays l'augmentation des incidents antisémites est le fait plus de musulmans au Danemark, en France [ ] , en Belgique [ ] que de l'extrême-droite.

Ce serait moins le cas aux Pays-Bas [ ] , en Suède [ ] ou en Italie [ ]. C'est bien cette convergence entre antisionisme et antisémitisme qui amène une trentaine de familles juives à quitter, en , Malmö en Suède après des incidents antisémites dont l'incendie d'une synagogue [ ] , [ ].

En , la presse internationale rapporte une augmentation des incidents antisémites dans le monde, liée à l' opération Bordure protectrice.

En Allemagne , la chancelière Angela Merkel dénonce l'antisémitisme lors d'une manifestation à la Porte de Brandebourg , à Berlin: Aussi, l'ONG dénonce-t-elle précisément l'incitation à la haine, à l'antisémitisme et au terrorisme [ ] contre Israël ou les Juifs par de nombreux employés et enseignants palestiniens de l'agence UNRWAR financée par l'ONU qui leur délivre parallèlement un Certificat d'éthique [ ]. Le 23 avril , Antonio Guterres , premier secrétaire général de l'ONU à participer à l'Assemblée plénière du Congrès juif mondial , déclare: Néanmoins, il ne reconnaît pas de lien associatif entre l'antisémitisme contemporain et l'isolement d'Israël [ ].

Cet avis n'est pas partagé par l'historien Yakov Rabkin qui appelle justement à dissocier les juifs et Israël. Selon lui, la politique d'Israël à l'égard des Palestiniens peut bien être à la source d'une violence antijuive en Europe, du fait d'une confusion fallacieuse qui s'est installée dans les esprits [ ].

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas est critiqué par plusieurs organisations de lutte contre l'antisémitisme et les historiens spécialisés, qui l'accusent de négationnisme et de minimiser le nombre de victimes du génocide [ ]. Le 23 juin , prononçant un discours devant le Parlement de l'Union européenne , lui-même accuse certains rabbins israéliens d'avoir appelé à empoisonner l'eau des puits pour tuer les Palestiniens [ ] , [ ].

Selon lui, les Juifs auraient choisi de se laisser tuer plutôt que d'émigrer vers la Palestine mandataire. Le 4 mai, suite à la vague de condamnations internationale, Abbas présente ses excuses et déclare qu'il respecte le foi juive, condamne l'antisémitisme et la Shoah [ ].

Elle leur demande aussi de condamner toutes les formes de négation de l' Holocauste [ ]. L' Assemblée générale des Nations unies tient une session extraordinaire le 22 janvier consacré à la lutte contre l'antisémitisme, la première de son histoire [ ]. Elle est ouverte par Bernard-Henri Lévy [ ].

L'ambassadeur d' Arabie saoudite y représente l' Organisation de la coopération islamique [ ]. En janvier , le Conseil de l'Europe a ouvert à la signature le Protocole additionnel à la convention sur la cybercriminalité.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Accusation de meurtre rituel contre les Juifs , Accusation de profanation d'hosties contre les Juifs , Peuple déicide et Juif errant. Juifs de l'Égypte hellénistique et romaine. An Inquiry into Conflict and Prejudice , W. Jules Isaac , Histoire juive de la révolution à l'État d'Israël: Faits et documents , Paris, Éditions du Seuil, coll.

Harry Zohn , The Jewish question: Genèse de l'antisémitisme , éd. Anti-Zionism and Antisemitism , Dundurn Press, lire en ligne , p. Flannery, The Anguish of the Jews: Flannery , p.

Niewyk et Francis R. Foxman, Jews and Money: De la naissance du judaïsme au monde contemporain , Champ Vallon , , p. A Very Short Introduction , , p. Winkle, The Nazi Germany Sourcebook, p. Roth, "Good news" after Auschwitz?: Christian faith within a post-Holocaust world , éd. Mercer University Press, , p. Christine van Rogger-Andréucci, Max Jacob: Champs vallon, , p.

Comparative Literature , printemps Bebel mais quelquefois attribuée au social-démocrate autrichien Ferdinand Kronawetter. The Myth of the New Anti-Semitism. The Nation , affiché le 15 janvier revue datée du 2 février , consulté le 9 janvier ; et Michael Lerner: Il n'y a pas de nouvel antisémitisme , affiché le 5 février , consulté le 6 février Labor et Fides, , p.

Jules Isaac ajoute p. Les discours de la haine: Genèse de l'antisémitisme , op. Corpus Papyrorum Judaicarum , vol. Harvard University press, , p. Thomson, Memphis under the Prolemies , éd. Princeton University Press, , p. Introduction, Translation and Commentary , éd. Ombres et lumières , Perrin , p. Brill , Leiden , Laqueur, L'antisémitisme dans tous ses états, p. Les catholiques et l'Action française. Histoire revisitée du conflit arabo-sioniste.

France and Denmark — the NFPs concluded that there is indeed evidence of a shift away from extreme right-wing perpetrators towards young Muslim males. Par contre, la question d'Israël et de la Palestine est discutée au point 7, créé spécialement à cet effet. La situation qui prévaut dans tous les autres pays est, quant à elle, examinée aux points 4 et Le district est présenté par l' OTAN comme un exemple de réussite dans le rétablissement de la sécurité et il est considéré comme un secteur militaire tranquille.

Cependant, certains officiels reconnaissent qu'il y avait encore des poches de résistance d'insurgés dans des zones isolées comme la vallée d'Uzbin. Des militants talibans et des forces loyales au seigneur de guerre Gulbuddin Hekmatyar sont reconnues comme actives dans le district [ 11 ]. Selon un reportage de The Times d'octobre et démenti par l'OTAN, le calme est dû au fait que les services secrets italiens ont payé les insurgés afin de ne pas subir d'attaque, pratique dont les Français n'étaient pas informés [ 18 ].

Les Italiens ne sortaient presque plus de la base depuis qu'ils comptaient un mort dans leurs rangs [ 19 ]. En août, à la suite du changement de commandement de la région centre de la FIAS , qui passe de l'Italie à la France, les forces françaises en Afghanistan remplacent les Italiens dans la base de Tora qui contrôle la route reliant Kaboul à la frontière pakistanaise [ 20 ].

Cette base avait été créée par l' Armée rouge au début de la guerre civile Afghane , et la garnison d'une cinquantaine de soldats russes avait été entièrement tuée en , les blessés achevés par les moudjahidins [ 21 ]. Contrairement aux Italiens qui se cantonnaient à des actions humanitaires, les Français commencent des patrouilles militaires dans ce secteur stratégique, les talibans ayant des bases arrière au Pakistan [ 4 ].

Les Italiens n'étaient jamais allés dans la vallée d'Uzbin [ 22 ]. La France et ses militaires ont une image pro Massoud , nom du commandant d'ethnie Tadjik qui combattait les talibans alors que Gulbuddin Hekmatyar était opposé à Massoud [ 22 ]. Les soldats français font une reconnaissance dans la vallée trois jours avant l'embuscade, et ils sont prévenus de ne pas aller plus loin par des villageois [ 23 ].

Les Français leur confirment néanmoins qu'ils reviendront [ 19 ]. Le 18 août , une patrouille composée d'une centaine d'hommes quitte la base opérationnelle avancée de Tora à bord d'une vingtaine de véhicules blindés. La mission consiste à reconnaître le terrain et prendre contact avec les populations, point important dans une guerre contre-insurrectionnelle [ 25 ] , c'est-à-dire reprendre une zone abandonnée aux talibans [ 26 ].

La patrouille s'attend à trouver des insurgés talibans dans la vallée [ 7 ] mais ne bénéficie d'aucune reconnaissance aérienne ou d'héliportage sur les crêtes pour éviter une embuscade, les hélicoptères français étant utilisés pour une mission d'inspection de haut-gradés [ 19 ].

Pendant ce temps, insurgés prennent position sur le col que la patrouille doit traverser. Cette préparation des insurgés avait fait suspecter une fuite d'information volontaire ou forcée provenant notamment de traducteurs afghans, disparus peu auparavant du camp de Tora [ 4 ]. Cette information a été démentie par l'armée française et par les talibans, qui ont précisé qu'ils avaient des guetteurs et préparé des caches d'armes dans les environs [ 3 ].

Le groupe taliban est constitué principalement de combattants étrangers selon un communiqué du secrétaire général de l'Élysée [ 27 ] , information démentie par un des chefs du groupe taliban qui admet cependant une aide en armes, combattants et financement de l'étranger [ 3 ]. Une enquête du Parisien montre que l'embuscade a d'abord été improvisée par des responsables locaux du Hezb-e-Islami Gulbuddin , parti islamiste armé considéré comme terroriste par la FIAS et qui tient la vallée d'Uzbin, auxquels se seraient joints les talibans devant l'ampleur de l'opération [ 1 ].

Une enquête du Nouvel Observateur a confirmé cette répartition des forces, qui était constituée aussi de villageois des environs affiliés à l'une ou l'autre des organisations, alors que, dans un autre entretien, des chefs talibans affirment que le Hezb-e-Islami Gulbuddin n'a pas participé à l'opération.

Les journalistes précisent que la plupart des combattants talibans ayant participé à l'embuscade et leurs chefs sont des réfugiés afghans qui résident au Pakistan et passent fréquemment la frontière [ 28 ]. L'ordre a été donné depuis le siège du mouvement Hezb-e-Islami Gulbuddin basé au Pakistan, en concertation avec les talibans [ 29 ].

Cependant, des commandants talibans ayant participé à l'embuscade affirment que le Hezb-e-Islami Gulbuddin n'a pas participé à l'attaque, et que celle-ci a été préparée en deux heures à peine par trois unités de talibans afghans. Une partie d'entre eux vit au Pakistan qui n'est qu'à trois heures de la vallée de Surobi [ 28 ].

Le pays et les zones tribales pakistanaises abritent des millions de réfugiés afghans, la frontière est extrêmement poreuse et permet le passage de combattants ou de nombreux trafics tel que l'opium et les armes. Ces talibans étaient généralement soutenus par une partie des services secrets pakistanais. Une certaine rivalité existe entre les talibans et le Hezb-e-Islami Gulbuddin [ 28 ]. Les quatre VAB de Carmin 2 et leurs équipages, soit 8 hommes , restent en soutien au pied du col, plus loin se trouve la section Rouge 4 [ 2 ].

La section de l'ANA est retardée à la suite d'une panne et rejoindra le village plus tard. La section de la garde nationale , en fait une unité de police militaire , garde un barrage plus bas dans la vallée. C'est alors que les talibans , situés sur la crête septentrionale, ouvrent le feu avec des fusils de sniper SVD Dragunov [ 24 ] , des fusils d'assaut AK et des lance-roquettes RPG-7 [ 19 ]. L'avant garde de la section Carmin 2, prise par surprise et en infériorité numérique, est débordée.

Les combats sont confus, ont lieu dans la poussière, les belligérants sont très proches et il y a des pertes des deux côtés dès les premières minutes de l'engagement. Le chef de section, l' adjudant Gaëtan Évrard, blessé, compare à la radio la situation à la bataille de Bazeilles [ 24 ]. L'interprète et un opérateur radio sont mortellement blessés, une deuxième radio est détruite et la colonne se disperse pour chercher des abris et s'éparpille sur mètres [ 2 ].

Les talibans sont [ 21 ] et se battent à cinq contre un [ 19 ]. D'après un instructeur de Tora, trois snipers talibans concentrent leurs tirs sur certaines cibles: Simultanément, les talibans attaquent depuis une crête au nord du village l'arrière de Carmin 2, c'est-à-dire le groupe de VAB qui est mètres plus bas [ 2 ]. Nous étions en plein centre, encerclés.

La section Rouge 4 du régiment de marche du Tchad, qui était placé en appui à un kilomètre du village, se porte au secours de la section prise sous le feu et atteint les abords de Sper Kunday huit minutes plus tard, mais sans faire la jonction avec l'arrière de Carmin 2, toujours fixée, et ne peut que la soutenir à distance avec ses mitrailleuses et quatre tirs de missile Milan.

Elle est aussi prise à partie par les tireurs talibans [ 25 ] et ne peut déployer ses mortiers, pourtant réclamés par Carmin 2. La patrouille est prise au piège [ 31 ] et presque encerclée [ 7 ] , elle peine à maintenir libre l'accès vers la vallée.

Les Fairchild A Thunderbolt II arrivent 10 minutes plus tard, mais sans pouvoir tirer eux non plus, à cause de l'imbrication. Une autre explication est que le JTAC américain était encore en formation et n'a probablement pas pu fournir un ciblage complet [ 32 ] , ce groupe a été relayé une heure plus tard par un autre JTAC américain posté sur une crête proche.

Les munitions commencent à manquer pour Carmin 2 [ 2 ] , [ 24 ]. Elle est prise à partie avant d'arriver au village mais réussit à fournir un tir d'appui à Carmin 2 et Rouge 4 [ 25 ] et ravitailler l'équipage des VAB de Carmin 2 en munitions [ 2 ]. Pendant ce temps, les talibans reçoivent également des renforts. Ils attaquent les positions des insurgés pendant une heure pour les empêcher d'encercler Sper Kunday et de poursuivre les éléments de Carmin 2 qui commencent à regagner le village [ 25 ] , le plus souvent par petits groupes.

Certains témoignages de soldats font état de tirs amis lors de ces bombardements ou par des soldats de l'armée nationale afghane [ 26 ] , [ 2 ] , informations démenties par l'état-major. Deux hélicoptères Sikorsky UH Black Hawk américains essayent d'évacuer les blessés mais ne peuvent se poser à cause des nombreux tirs talibans [ 31 ]. Les deux hélicoptères Caracal étaient au préalable retenus par leur mission d'extraction du président Hamid Karzai , mission pour laquelle ils étaient la seule escadrille entraînée disponible.

En tout, certains éléments de Carmin 2 restent quatre heures encerclés sans renfort, dont une bonne partie sans autres munitions que celles de leur FA-MAS [ 26 ] , d'autres plus de huit heures [ 24 ]. Une partie d'entre eux a l'impression d'avoir été abandonnée, mais l'état-major souligne que la perception du temps au cours d'un combat est altérée et que la compréhension des événements est réduite. D'autres ravitaillements en munitions et surtout en eau ont été effectués pendant la nuit [ 2 ].

Une demi-heure plus tard, les renforts en provenance de Kaboul arrivent par la route. Les premiers blessés sont évacués par les deux hélicoptères Caracal.

Des drones Predator guident les tirs alors qu'il fait nuit [ 25 ]. Deux heures plus tard la zone est sous contrôle, les tirs ont cessé à Sper Kunday et la section Carmin 3 suivie de la section Rouge 3 du RMT reprennent les positions perdues sur les pentes menant au col.

Pendant la nuit les forces spéciales norvégiennes aident les forces françaises [ 34 ]. La plupart des cadavres ont été dépouillés [ 4 ] et certains corps ont été retrouvés alignés [ 35 ]. Les derniers ne sont retrouvés que le matin [ 31 ]. Tout au long de la nuit, les éléments de Carmin 2 coincés en haut du col redescendent en rampant dans l'obscurité, parfois à quelques mètres des talibans [ 2 ]. Un des chefs taliban de l'embuscade, le commandant Farouki, déclare plus tard que si la nuit n'était pas tombée, ils auraient tué tous les Français [ 3 ].

À l'aube, les troupes de la FIAS ont repris le contrôle du col où une section Carmin 1 est héliportée en renfort en Caracal.

Ses éléments commencent à reconnaître les crêtes commandant le col, mais ils sont rapidement pris à partie par des tirs de mortier, d'armes légères et de mitrailleuse depuis le nord. À midi les talibans ont décroché, la vallée est à nouveau sous contrôle de la FIAS qui procède au désengagement complet [ 25 ].

Des bombardements ont lieu dans la nuit sur les talibans qui se sont repliés dans la province de Laghmân. Un des villages a reçu 70 bombes et beaucoup d'habitants afghans considèrent ces bombardements comme des représailles [ 3 ]. Pour les services secrets afghans, ce sont surtout des femmes et des enfants qui ont été tués dans les bombardements de l'OTAN, prouvant la participation des hommes à l'embuscade [ 29 ].

Le village de Sper Kundai a également subi quatre tirs de missiles Milan français selon des témoignages militaires [ 4 ]. Ça s'appelle l'esprit de vengeance. Surtout ici [ 3 ]. L'interprète afghan qui accompagnait les Français a été tué après avoir été torturé et son cadavre a été retrouvé mutilé [ 1 ]. Il y a en outre 21 blessés français et l'armée afghane compte 2 blessés.

Les premières communications officielles évoquaient des pertes françaises seulement lors des premiers tirs talibans alors que des soldats témoins ont évoqué des pertes tout le long de l'affrontement [ 26 ] , certains blessés ayant succombé à leurs blessures car ne pouvant être évacués [ 2 ].

Le fait que les corps aient été retrouvés alignés et des témoignages de soldats français faisant état de plusieurs Français égorgés indiquent que quatre soldats français capturés auraient pu être exécutés, information d'abord démentie par l'armée française et le gouvernement [ 35 ] , [ 36 ] mais confirmée ensuite pour au moins un soldat [ 37 ].

Des commandants talibans ont affirmé ne pas avoir torturé les blessés mais les avoir achevés [ 28 ]. La section Carmin 2, celle fixée en haut du col, compte à elle seule 9 morts et 17 blessés pour 31 hommes engagés [ 38 ]. Selon un porte-parole des talibans, cinq véhicules ont également été détruits, et des mines ont été utilisées au cours de l'attaque [ 26 ]. De l'équipement militaire léger a été capturé par les insurgés, dont quatre FA-MAS , deux mitrailleuses légères FN Minimi , deux fusils de précision FR-F2 , des jumelles, des radios, des gilets pare-balles et des casques.

Six VAB ont été endommagés [ 30 ]. L'ampleur des pertes talibanes est plus débattue.