Imperial Cleaning

Tournoi des 6 Nations 2019

Finaliste CM , Temple international de la renommée du rugby.

Main navigation

New arrivals

La marine anglaise, qui changea de stratégie en en imposant un blocus près des côtes, fit subir à la marine française en deux lourdes défaites dans l'Atlantique au cap Ortégal , en mai et au cap Finisterre , en octobre , mais sans conséquences sur la prospérité coloniale de la France car la paix était signée peu après.

Au traité d'Aix-la-Chapelle en , la France et l'Angleterre se restituaient leurs conquêtes respectives Louisbourg contre Madras ce qui créait, pour quelques années, un équilibre naval entre les deux pays. Le roi rendit cependant toutes les conquêtes faites à l'Autriche, contre toute attente. Sa générosité fut saluée en Europe mais ne fut pas imité par la Prusse qui garda la riche province de Silésie. Cette posture discrédita lourdement le souverain dans son propre pays: Voltaire parla alors d'avoir "travaillé pour le Roi de Prusse", expression devenue par la suite proverbiale pour signifier "se sacrifier pour rien", ou même "travailler contre ses intérêts".

Il a connu des années heureuses avec la reine qui l'adule et lui est entièrement dévouée. Un enfant naît presque chaque année. Cependant, la reine finit par se fatiguer de ces grossesses à répétition, autant que le roi se lasse de l'amour inconditionnel de son épouse. De plus, la plupart de leurs enfants sont de sexe féminin, ce qui finit par indisposer le roi. Sur leurs dix enfants, ils n'ont que deux garçons dont un seul a survécu, le dauphin.

En , pour la première fois, la reine se plaint à son père des infidélités du roi. Pour des raisons d'économie, le cardinal de Fleury a confié l'éducation des plus jeunes filles du couple royal aux religieuses toutes nobles de l' abbaye de Fontevraud. Une des princesses, Madame Sixième , y meurt à 8 ans. Les autres princesses reviennent à la cour entre et Les enfants royaux prennent le parti de leur mère.

Passionné de chasse, il s'y rend chaque jour, sauf les dimanches et fêtes. Il connaît parfaitement tous les chiens de sa meute, à laquelle il prodigue des soins attentifs, au point de faire aménager dans ses appartements du château de Versailles le cabinet des chiens. Il aime l'exercice physique, la vitesse, et mener ses chevaux au grand galop. Pour faciliter ses courses, il fait réaménager les forêts d' Île-de-France avec les pattes d'oie qui subsistent actuellement.

D'esprit vif, il a un jugement prompt et sûr. Sa mémoire est grande, et il se rappelle avec précision une foule de détails sur les Cours étrangères, qui étonnent les ambassadeurs. Il aime lire, et les résidences royales sont dotées de bibliothèques: Versailles mais aussi Choisy-le-Roi , comme Fontainebleau et Compiègne. Malgré sa clairvoyance et sa lucidité, il doute en permanence de ses capacités, et préfère suivre l'avis d'un conseiller en dépit de son opinion: Méfiant voire méprisant à l'égard des gens de lettres, il est curieux des connaissances scientifiques et techniques.

Il observe avec les astronomes les plus réputés les éclipses des planètes. Ses connaissances en médecine lui permettent d'avoir des conversations suivies avec les grands médecins de son temps sur les découvertes récentes. Enfin, passionné de géographie, il encourage le travail des géographes, et est à l'origine de la réalisation de la carte de Cassini.

Il possède, en outre, une grande connaissance de l'histoire du royaume, et étonne ses interlocuteurs par la précision de ses connaissances liturgiques. Capable de beaucoup de bienveillance, il peut aussi se montrer cassant. Il est sujet à des accès de neurasthénie , où il s'enferme dans un mutisme complet.

Son entourage est très attentif à l'humeur du roi quand il faut traiter d'affaires importantes. Il est d'une timidité quasi maladive, ce qui le fait paraître froid et distant. Sa voix, mal posée et rauque, l'encombre, et, lors des cérémonies officielles, il demande souvent que son discours soit lu par un de ses ministres. Un an après la mort de Fleury , un événement va marquer la personnalité du roi et la suite de la vie politique française: Louis XV était parti diriger ses armées engagées sur le front de l'est dans la guerre de succession autrichienne.

En hâte, les médecins parisiens accourent auprès de Louis XV , dont l'état est préoccupant: Mais le patient continue de voir son état empirer d'heure en heure, et le 12, le chirurgien déclare que le roi n'en avait que pour deux jours. Le 15 août, Louis XV reçoit l'extrême-onction [ 33 ]. Les prières se multiplient à travers le pays pour son salut. Sa maîtresse, Madame de Châteauroux , qui l'a accompagné, doit le quitter tandis que la reine arrive en hâte.

Sous la pression du parti dévot, Monseigneur de Fitz-James , premier aumônier du roi, refuse de lui donner l' absolution sans une confession publique de ses péchés où le roi apparaît comme une personne immorale, indigne de porter le titre de Roi Très Chrétien. Colportée dans tout le pays par le clergé, la confession royale ternit le prestige de la monarchie. Pendant ce temps, les dévots, fort maladroitement, placent ostensiblement un second oreiller dans le lit de la reine et poussent celle-ci, pourtant quadragénaire, à s'habiller comme une adolescente, abusant du rouge et des parfums, ce qui seyait peu à une femme de son âge.

En désespoir de cause, on fait appel à un médecin juif, Isaïe Cervus Ullmann, qui sauve le roi de sa dysenterie [ 35 ]. D'après Tribout de Morembert [ 36 ] , ce médecin eut l'honneur de remettre sur pied Louis XV lors de sa grave maladie, mais comme il est impensable que le roi Très Chrétien ait été guéri par un juif, on découvre un vieux médecin pensionné du régiment d'Alsace, Alexandre de Montcharvaux, à qui on fait endosser la guérison.

Le roi échappe ainsi à la mort et, à la suite de la messe d' action de grâce célébrée en l' église Notre-Dame de Metz en présence de la famille royale, le pays tout entier reprend les qualificatifs du célébrant et appelle le roi Louis le Bien-Aimé. Cependant Louis XV , en tant que roi, a ressenti douloureusement l'humiliation que lui a infligée le parti dévot. De retour à Versailles, il démet Monseigneur de Fitz-James de ses fonctions d'aumônier, l'exile dans son diocèse et rappelle Madame de Châteauroux , mais celle-ci meurt avant sa rentrée en grâce officielle.

Le roi, bien que sa vie sexuelle déréglée le fasse souffrir d'un profond sentiment de culpabilité, ne renoue pas avec la reine. Jeanne Le Normant d'Étiolles , née Poisson , rencontrée en , lors du bal masqué donné à l'occasion du mariage du dauphin Louis , devient la favorite la plus célèbre du règne. Le roi, pour lui permettre d'être présentée à la cour et de devenir dame d'honneur de la reine, lui attribue une terre limousine tombée en déshérence: Fille d'un financier, elle est belle, cultivée, intelligente et sincèrement attachée au roi, mais a contre elle d'appartenir au tiers état , étant une bourgeoise proche des milieux financiers, ce que la cour et le peuple n'admettent pas: Malgré ces critiques, la marquise de Pompadour a une influence indéniable sur l'épanouissement des Arts durant le règne de Louis XV.

Véritable mécène, la Marquise amasse une imposante collection de meubles et d'objets d'art dans ses diverses propriétés. Elle est responsable du développement de la manufacture de porcelaine de Sèvres , et ses commandes assurent leur subsistance à de nombreux artistes et artisans.

Elle joue également un rôle important en architecture, supervisant les travaux de la place Louis XV futur haut lieu de la Révolution française , aujourd'hui place de la Concorde , et de l' École militaire de Paris, réalisées par Ange-Jacques Gabriel , un de ses protégés.

La Marquise défend également le projet de l' Encyclopédie contre les attaques de l'Église. À sa manière, elle fut représentative de l'évolution des mentalités lors de ce siècle des Lumières , bien qu'elle ne parvienne pas complètement à convertir le roi à ses vues. L'étalage de tout ce luxe dans ses propriétés lui vaut bien des reproches, bien que sa famille, très riche, fournît également une aide financière au gouvernement et sauve la monarchie de la banqueroute.

La marquise de Pompadour est officiellement logée au troisième niveau du château de Versailles , au-dessus des appartements du roi. Elle y organise des soupers intimes avec des invités choisis, où le roi oublie les obligations de la cour qui l'ennuient.

De santé fragile, et supposée frigide, la marquise devient, dès , une simple mais véritable amie et confidente, après avoir été amante, et elle parvient à conserver ses relations privilégiées avec le roi, jusqu'à sa mort, fait rare dans les annales des maîtresses royales. Ainsi la marquise conserve-t-elle son influence sur le roi… Les rencontres se font après le passage des jeunes filles dans un lieu dont le nom seul offre au fantasme et aux ragots: Après donc, Louis XV , qui vient d'avoir 40 ans , s'engage dans une série d'épisodes sentimentaux et sexuels de courte durée, le plus connu étant celui avec Marie-Louise O'Murphy.

Le pavillon du Parc-aux-cerfs sert à abriter ces amours éphémères: La légende a exagéré les événements qui s'y sont passés, contribuant à assombrir la réputation du souverain. La popularité du roi pâtit largement des suites de la guerre de Succession d'Autriche. Les Français ont pardonné à Louis XIV ses impôts, ses maîtresses et ses dépenses fastueuses, celui-ci ayant toujours su donner à ses fins de guerres des allures de victoires.

De la même façon, pour Louis XV , les scènes de Metz comptent peu aux yeux de la population en regard des victoires de la guerre de succession autrichienne. La montagne a accouché d'une souris.

On peut à ce titre considérer que est marquée par la première manifestation d'une opinion publique française, portée par un nationalisme émergent que le monarque n'avait pas compris.

La présence aux côtés du roi de la marquise de Pompadour , fortement décriée par l'aristocratie curiale qui n'hésite pas à faire courir les bruits les plus ignobles qui, sortant du palais, atteignent le peuple, donnait du roi l'image d'un jouisseur égoïste uniquement préoccupé de ses plaisirs. Le mécontentement s'amplifie, alimenté par le train de vie de la Cour et ce qui est perçu comme une incompétence du roi à gouverner.

En se replaçant dans une perspective historique, il apparaît que Louis XV n'était pas incompétent, bien qu'il manquât certainement de volonté. D'autre part, les dépenses de la cour n'étaient pas spécialement élevées, comparées à celles des précédents monarques français, ou encore d'autres cours européennes, comme celle de Russie qui dépense des sommes astronomiques pour construire les palais de Saint-Pétersbourg.

Pourtant, telle est la perception qu'en a le peuple de France, également influencé par la campagne violente à l'encontre de la marquise de Pompadour. Le 5 janvier , Damiens loue épée et chapeau dans une boutique sur la place d'armes devant le château [ 39 ] , entre au palais de Versailles, parmi les milliers de personnes qui essayent d'obtenir des audiences royales. Cependant, on craint un éventuel empoisonnement. On torture à plusieurs reprises Damiens, pour savoir s'il a des complices, mais il apparaît que cet homme, serviteur de membres du parlement de Paris , est un déséquilibré qui a surtout entendu beaucoup de discours critiques à l'encontre du roi.

Louis XV est plutôt enclin à pardonner, mais il s'agit de la première tentative de meurtre sur un monarque français depuis l'assassinat d' Henri IV par Ravaillac en , et il doit accepter un procès pour régicide.

Jugé par le Parlement de Paris, Damiens est exécuté le 28 mars sur la place de Grève , dans des conditions effroyables. La main qui a tenu le couteau est brûlée avec du soufre, on lui entaille ensuite les membres et la poitrine avant d'y introduire du plomb fondu, ses quatre membres sont arrachés par des chevaux écartèlement et son tronc finalement jeté aux flammes.

Une foule immense assiste à ce spectacle, les balcons des maisons de la place de Grève sont loués jusqu'à livres la paye d'un ouvrier pour 10 mois de travail. Le roi est déjà si impopulaire que l'élan de sympathie provoqué par cette tentative de meurtre disparaît rapidement avec l'exécution de Damiens, dont l'inhumanité pourtant laisse le parti philosophique de marbre. Louis XV lui-même n'y était pas pour grand-chose, les détails de cette horrible mise à mort ayant été élaborés par le parlement de Paris, peut-être avec le souci de se réconcilier avec le monarque.

Mais plus que tout, le peuple ne pardonne pas au roi de ne pas s'être séparé de la Pompadour. L'ambassadeur d'Autriche écrit à Vienne: Toutes les conversations tournent autour du poison et de la mort. Louis XV , qui a conservé un calme royal le jour de la tentative d'assassinat, paraît profondément affecté et déprimé dans les semaines qui suivent. Toutes les tentatives de réformes sont abandonnées.

Sur la proposition de la marquise de Pompadour, il renvoie deux de ses ministres les plus décriés, le comte d'Argenson secrétaire d'État à la Guerre et Machault d'Arnouville Garde des Sceaux et précédemment contrôleur général des finances , et introduit Choiseul dans le gouvernement. Inauguré en sur la place Louis XV actuelle place de la Concorde , un monument comportant la statue du roi à cheval est commandé à Edmé Bouchardon et achevé par Jean-Baptiste Pigalle.

Son piédestal est soutenu par les statues des quatre Vertus. Toutes ses histoires amoureuses n'empêchaient pas Louis XV de travailler, mais il lui manquait l'inépuisable énergie de son arrière-grand-père. Pendant les dix-sept années du gouvernement de Fleury , il avait formé son jugement mais n'avait pu forger sa volonté. Décidé à diriger seul le royaume, il s'évertuait à suivre les instructions de son aïeul: Cependant, il n'avait pas assez confiance en lui pour appliquer efficacement ce précepte.

Sa correspondance politique révèle sa profonde connaissance des affaires publiques et la justesse de son raisonnement. Il éprouvait en revanche des difficultés à décider, et quand il y était obligé, se montrait comme tous les timides, brutal.

Il était amical et compréhensif avec ses ministres, du moins en apparence, mais sa disgrâce tombait soudainement, sans prévenir, sur ceux qu'il estimait l'avoir desservi.

Sa direction était souple, les ministres ayant une grande indépendance, mais il leur était difficile de savoir si leurs actions convenaient au souverain. L'essentiel du travail gouvernemental s'effectuait dans des comités auxquels le roi ne participait pas, ce dernier siégeant dans le Conseil d'en haut , créé par Louis XIV , chargé des secrets d'État concernant la religion, la diplomatie et la guerre.

Divers partis s'affrontaient, celui des dévots, dirigé par le comte d'Argenson , secrétaire d'État à la Guerre, opposé au parti philosophique emmené par Jean-Baptiste de Machault d'Arnouville , contrôleur général des finances, et soutenu par la marquise de Pompadour, qui agissait comme un ministre sans portefeuille.

Sur son conseil, le roi approuva la politique de justice fiscale de Machault d'Arnouville. Afin de combler le déficit du royaume, qui s'élevait à millions de livres en , Machault d'Arnouville créa un impôt prélevant un vingtième des revenus, qui concernait également les privilégiés édit de Marly, Cette nouvelle taxe fut accueillie avec hostilité par les états provinciaux qui avaient encore le pouvoir de décider de leur politique fiscale.

Le clergé et le parlement s'opposèrent également violemment au nouvel impôt. Pressé par son entourage et par la cour, Louis XV abandonna la partie et en exempta le clergé en À la suite de cette tentative de réforme, le parlement de Paris, s'emparant du prétexte de la querelle entre le clergé et les jansénistes, adressa des remontrances au roi avril L'opposition aux jésuites était menée par une curieuse alliance contre nature des jansénistes avec les gallicans , les philosophes et les encyclopédistes.

Après la faillite commerciale de l'établissement dirigé par le père Antoine Lavalette , qui finançait les missions jésuites aux Caraïbes la Martinique , le parlement, saisi par les créanciers, confirma en appel le 8 mai un jugement ordonnant le paiement des dettes de cet établissement par les jésuites de France, sous peine de saisie de leurs biens. Il s'ensuivit toute une série d'actions qui allaient aboutir à leur bannissement.

Sous la direction de l' abbé de Chauvelin , le 17 avril , le texte des Constitutions de l'Ordre fut épluché par le parlement. On mit en exergue des écrits de théologiens jésuites, afin de les accuser d'enseigner toutes sortes d'erreurs et de considérations immorales. Le 6 août, un arrêt ordonnait la dissolution de l'ordre, mais un délai de huit mois leur fut accordé par Louis XV.

Après que le pape eut refusé un compromis permettant de rendre les constitutions de l'ordre compatibles avec les lois du royaume, les parlements votèrent les uns après les autres la suppression de l'ordre dans leur ressort respectif.

Seuls les parlements de Besançon et de Douai s'y refusèrent. Les collèges furent fermés d'autorité le 1 er avril À la fin novembre , Louis XV signa un acte de bannissement complet de l'ordre dans tout le royaume afin de protéger les jésuites en tant qu'individus des poursuites judiciaires que les parlements entendaient entreprendre contre eux. Seuls les prêtres qui acceptaient de se placer sous l'autorité d'un évêque étaient autorisés à rester sur le sol français. La plupart choisirent de partir en exil.

De plus, en , le roi opéra un renversement d'alliance impromptu en rupture avec l'alliance franco-prussienne traditionnelle. Un nouveau conflit européen était en préparation, la paix d'Aix-la-Chapelle ne constituant qu'une sorte de trêve. Les Britanniques et les Français se battaient déjà en Amérique du Nord , sans déclaration de guerre. En , les Britanniques s'emparèrent de navires marchands français, violant plusieurs traités internationaux. À Paris et Versailles, le parti philosophique et la marquise de Pompadour furent déçus de cette trahison du roi Frédéric II de Prusse , qui était auparavant considéré comme un souverain éclairé, ami des philosophes.

Mais Frédéric II était surtout animé par des motifs politiques dans le but de consolider la puissance prussienne. Il avait déjà abandonné ses alliés français en signant des traités séparés avec l'Autriche en et La Prusse apparaissait maintenant comme la puissance émergente la plus menaçante. C'est dans ce contexte que la marquise de Pompadour et le parti philosophique convainquirent le roi de l'intérêt de ce retournement d'alliances.

Par le traité de Versailles signé le 1 er avril , le roi, contre l'avis de ses ministres, s'allia avec l'Autriche en mettant fin à deux siècles de conflit avec les Habsbourg. À la fin du mois d'août , Frédéric II envahit la Saxe sans déclaration de guerre et vainquit facilement les armées saxonnes et autrichiennes, mal préparées.

Le sort réservé à la famille électrice de Saxe fut particulièrement brutal, l'électrice Marie-Josèphe succombant à ces mauvais traitements. Ces exactions choquèrent l'Europe et particulièrement la France. Louis XV se trouva contraint d'entrer en guerre. Entre-temps, la Grande-Bretagne avait déjà déclaré la guerre à la France le 18 mai Ce sera la guerre de Sept Ans , qui aura des conséquences importantes en Grande-Bretagne et en France.

L'ascension de Choiseul , sous l'influence de la marquise de Pompadour, marque une certaine victoire du parti philosophique. Fait pair de France , le nouvel homme fort du gouvernement autorise la publication de l' Encyclopédie et contribue à la dissolution des jésuites. Il réforme la structure de la marine et de l'armée et essaye d'étendre les colonies françaises dans les Antilles. Avec le désastre de Rossbach contre les Prussiens, les nombreuses défaites dans les colonies et la perte des îles du littoral Belle-Île , etc.

Le traité de Paris reconnaît une importante défaite française avec la perte de la Nouvelle-France et de l'Inde au profit des Britanniques. Cependant, la France récupère ses comptoirs et les îles des Antilles, indispensables à la vitalité de son commerce. Celle-ci est l'aboutissement de quarante années de révolte dans l'île et de près de trente ans de présence française dans l'île à des fins de pacification pour la république de Gênes.

Avec la convention de Versailles, en , la France obtient le droit d'intervenir en Corse. Avec le traité de Versailles , en , la France a la garantie de conserver l'île si elle parvient à la conquérir.

La campagne dure moins d'un an. Les Français tiennent, dans un premier temps, les seuls présides places fortes du littoral et ont pour objectif de défaire et d'anéantir l'État national. Militairement, la campagne est marquée par deux combats majeurs. Les nationaux sont finalement vaincus à la bataille de Ponte-Novo , le 8 mai Peu après, Pascal Paoli, général en chef de la nation corse, part en exil en Angleterre et la Corse se soumet au roi. Le comte de Vaux obtient le bâton de maréchal.

Les années furent marquées par des deuils: En , mourut son aînée, la duchesse de Parme. En , la mort du duc de Bourgogne , âgé de dix ans, fils aîné du dauphin, enfant précoce et prometteur, fut vivement ressentie.

En , mourut à Schönbrunn l'intelligente et romanesque petite-fille du roi, épouse de l'archiduc héritier d'Autriche, Marie-Isabelle de Bourbon-Parme. En avril , mourut sa maîtresse la Marquise de Pompadour. En , le roi perdit successivement son fils , dauphin, dont la vie morale irréprochable l'édifiait, et son gendre le duc de Parme. En février , le vieux roi Stanislas mourait presque nonagénaire à Lunéville. L'année suivante, ce fut le tour de la dauphine , veuve inconsolable qui avait contracté la maladie de son mari en le soignant.

Enfin, en juin , mourut la reine. Toujours culpabilisé par sa vie intime, le roi ne vit pas sans tristesse la plus jeune de ses filles entrer en au Carmel , pensant par là obtenir de Dieu le pardon des fautes de son père. Entre-temps, le duc de Richelieu , grand seigneur libertin, s'était entremis pour donner à Louis XV une nouvelle maîtresse. La fin du règne est en effet marquée par l'arrivée dans la vie du roi de la comtesse du Barry [ 42 ] , officiellement présentée à la cour en Le ministre Choiseul montre ouvertement son hostilité pour la maîtresse royale et engage dans son parti la jeune dauphine Marie-Antoinette d'Autriche qui vient d'arriver à la cour.

Exaspéré par ces querelles de cour et convaincu de l'incapacité de Choiseul à faire face à la fronde du Parlement, Louis XV finit par renvoyer son ministre en , peu après le mariage du dauphin scellant l'alliance avec l'Autriche. Désormais le conseil est dominé par René-Nicolas de Maupeou , chancelier de France depuis , par l' abbé Terray et par le duc d'Aiguillon , nommé ministre des Affaires étrangères en juin Maupeou s'applique à restaurer l'autorité royale et à surmonter la fronde des parlements.

Les membres du Parlement de Paris s'étant mis en grève et bloquant ainsi le cours de la justice, Maupeou fait exiler tous ceux qui refusent de reprendre le service, leurs charges sont rachetées, attribuées à d'autres magistrats. Maupeou entreprend alors une réforme structurelle fondamentale. La justice , jusqu'alors administrée par des magistrats dont la charge est vénale , devient une institution publique et gratuite.

Tout en restant inamovibles, et donc indépendants, les magistrats sont payés par l'État. Le droit de remontrance demeure intact. À plusieurs reprises, en , lors de la séance de la Flagellation, en et en , le roi a réaffirmé son attachement à ce droit, à condition qu'il ne soit pas un instrument de contre-pouvoir et demeure un devoir de conseil.

Les magistrats du Parlement Maupeou se servent à plusieurs reprises de ce droit de remontrances, dans un esprit de conseil. L'harmonie institutionnelle est restaurée. Ayant surmonté l'opposition des parlements, Louis XV et l'abbé Terray peuvent alors apporter des réformes à la fiscalité du royaume, améliorant le rendement du vingtième, et rétablissant ainsi, dès , l'équilibre des recettes et des dépenses.

Le Parlement de Paris envoie, le dimanche 1 er mai , Nicolas Félix Van Dievoet dit Vandive , conseiller notaire secrétaire Maison et Couronne de France, greffier au Grand Conseil , pour s'enquérir de la santé du roi, comme nous l'apprend en son journal le libraire parisien Siméon-Prosper Hardy:.

Mais ce secrétaire ne pouvait rendre compte de sa mission à l'inamovible compagnie que le mardi suivant, attendue la vacance accoutumée du lundi 2 mai. Les filles survivantes du roi, le comte de Lusace , oncle maternel du dauphin, sont aussi présents lors de l'agonie du roi. La bougie allumée à la nuit, au balcon de la chambre, est éteinte à la mort du souverain, le 10 mai , à 15 heures 30 , au château de Versailles , des suites de la maladie septicémie aggravée de complications pulmonaires , dans l'indifférence du peuple et la réjouissance d'une partie de la cour [ 43 ].

Variolique, il n'est pas embaumé: Il laisse le trône à son petit-fils, le futur Louis XVI. L'impopularité de Louis XV est telle que sa mort est accueillie dans les rues de Paris par des festivités joyeuses, comme l'avait été celle de Louis XIV [ 45 ]. Lors des obsèques, le 12 mai , pour éviter les insultes du peuple sur son passage, le cortège funèbre réduit contourne Paris de nuit, par l'ouest, avant d'arriver à la basilique Saint-Denis.

Si les Parisiens manifestent leur indifférence ou leur hostilité, de nombreux témoignages attestent la profonde tristesse des Français de province, qui suivent en grand nombre, au cours de la fin du printemps , les offices organisés dans toutes les villes et gros bourgs de France et de Navarre pour le repos de l'âme du Roi [ 47 ].

Dix-neuf ans plus tard, le 16 octobre , durant la profanation des tombes de la basilique Saint-Denis , après avoir ouvert les cercueils de Louis XIII et de Louis XIV relativement bien conservés les révolutionnaires ouvrent celui de Louis XV et trouvent le cadavre nageant dans une eau abondante due à la perte d'eau du corps qui avait été en fait enduit de sel marin, et n'avait pas été embaumé comme celui de ses prédécesseurs.

Le corps tombe rapidement en putréfaction , les révolutionnaires brûlent de la poudre pour purifier l'air de l'odeur infecte qu'il dégage et le jettent comme les autres corps, dans une fosse commune sur de la chaux vive [ 48 ]. Le 21 janvier , Louis XVIII fait rechercher les restes de ses ancêtres dans les fosses communes dont Louis XV pour remettre leurs ossements dans la nécropole des Rois aucun corps n'a cependant pu être identifié [ 49 ].

Une légende populaire veut que Louis XV se soit exprimé au sujet de sa mort et aurait dit: Après nous le déluge! Louis XV , comme Louis XIV , a eu un certain nombre d'enfants adultérins de ses nombreuses maîtresses, à partir de À la suite d'une nouvelle fausse couche de la reine en , cette dernière, lassée par les maternités répétitives, lui ferme la porte de sa chambre, ce qui facilite l'officialisation de la première favorite royale, la comtesse de Mailly [ 51 ].

Hanté par les mauvais souvenirs liés aux bâtards de son arrière-grand-père, Louis XV se refusera toujours à les légitimer.

Il subviendra à leur éducation et s'arrangera pour leur donner une place honorable dans la société, mais ne les rencontrera jamais à la cour. Seuls sont légitimés Charles de Vintimille du Luc et l' abbé de Bourbon. Avec Madame de Vintimile:. Avec la duchesse de Narbonne-Lara:. Avec Lucie Madeleine d'Estaing:. Avec la baronne de Meilly-Coulonge:. Peut-être avec Irène du Buisson de Longpré:. Avec Catherine Éléonore Bénard:. Avec Marie Thérèse Françoise Boisselet:.

Louis XV est donc le père de quatorze enfants adultérins. Madame de Pompadour a fait toujours des fausses couches, et la seule naissance d'un enfant naturel avérée après la mort de celle-ci, est celle de Marie Victoire Le Normand de Flaghac, en Ses maîtresses et favorites ont été:. L'endroit idéal pour vos opérations de relations publiques. Vous n'avez pas trouvé votre bonheur dans nos offres ci-dessus?

Complétez le formulaire ci-dessous et recevez un devis personnalisé pour le match de votre choix. Les stades du tournoi. Numéro 1 français du voyage sportif 5 coupes du monde de rugby 4 coupes du monde de football 20 tournois des 6 nations. Menu Chercher Mon compte. Mon panier Votre panier est vide. Accueil Rugby Tournoi des 6 Nations Tournoi des 6 Nations Tournoi 6 Nations Séjours à venir.

Obtenez votre devis pour le match de votre choix. Demande Tournoi des 6 Nations Vous n'avez pas trouvé votre bonheur dans nos offres ci-dessus? Abonnez-vous à la newsletter.

Menu de navigation